mer en noir et blanc

Entre mer et océean

vue sur Dyrhólaey

plage de Reynisfjara : vue sur Dyrhólaey

la mer a aussi sculpté des falaises et plages immenses de sables ou galets..

Au confins de l’Atlantique nord et du cercle arctique, la mer a façonné l’Islande dans son combat avec les laves issues du magma. Lîle profite aussi du Gulf Stream pour être relativement tempérée et la mer est un ressource primordiale car toute population est située au long des côtes. Des immenses falaises du nord-ouest aux plages de la côte sud – n’imaginez tout de même pas vous baigner sauf à être intrépide – , de galets, de sable ou abrupte le contour de l’Islande est très varié ; on y trouve même des fossiles sur la pointe nord, mais chut ! l’endroit est tenu secret…

Même le bois provient de la mer sous forme de bois flotté porté depuis la Sibérie par les courants, apportant parfois aussi des ours autrefois sur des icebergs ! La pêche est une ressource primordiale pour la nourriture et l’exportation, et vous trouverez plus souvent du poisson que des steaks au menu des repas islandais ; comme j’ai vu une fois : « La morue est le poisson du jour – tous les jours  » c’est exagéré vu la variété des poissons et même dans les rivières où l’on vient de loin taquiner saumons et truites ; on nous a offert une fois dans une guesthouse, de la truite fumée maison – un délice, surtout au petit déjeuner !

Tout le monde connait « pêcheurs d’Islande » de P. Loti, c’est l’histoire de la rude vie de pêcheurs basques venus s’installer dans un port de l’Est ; il y sont pour toujours au cimetière et des rues de la ville portent toujours un nom français en leur honneur.

Certaines  îles sont habitées et connaissent des alertes : dans les années 1990 un volcan a surgi dans la banlieue du port de Heimaey où des maisons ont été englouties et la lave a été stoppée en l’arrosant avec l’eau de mer ; 40 ans après des habitants redécouvrent leur maison…émouvant ! Une île  – Surtsey – aussi a surgi de la mer et est l’objet d’étude des scientifiques pour voir comment la vie s’implante dessus : eux seuls y ont accès. Il y a même une petite île de Grimsey située pile sur le 66° nord, le cercle polaire où l’on peut aller et se faire délivrer un certificat de visite…

Bien des légendes comme ces pics de lave émergeant à Vik ou Hvitserkur au nord, que les islandais disent être des trolls facétieux ayant attaqué un bateau et figés par la lumière du jour en rocher….Mais la mer a aussi sculpté des falaises et plages immenses de sables ou galets , comme celle de Vik, faite de sable volcanique noir, classée comme une dix plus belles au monde. Et être au matin en hiver sur une des plus belles plages au monde, les pieds dans la neige vous trouvez ça normal ?

Oui. C’est l’Islande…

Embarquement pour quelques images de mer dans la galerie de mer…

This entry was posted in islande, mer and tagged , , , , , , , , , .